Naturellement fonctionnel. Naturellement puissant.
Naturellement efficace.

[Micro-organismes] : Créatures de taille microscopique, principalement unicellulaires, qui colonisent toutes les surfaces et tous les habitats.

 

Les micro-organismes efficaces (EM) sont une culture mixte fluide composée de bactéries d'acide lactique, de bactéries photosynthétiques et de levures. Ils servent de base à tous les produits Multikraft fabriqués par fermentation. Lors de la fermentation, les matières organiques (par ex. les herbes, mélasse de canne à sucre, etc.) sont transformées en enzymes ou en micro-organismes. Le rajout de micro-organismes permet également d'avoir des substances qu’il serait très difficile voire impossible d’obtenir de manière chimique.

Pour les produits Multikraft, des micro-organismes spéciaux sont cultivés lors d'un processus en plusieurs étapes à l’aide de mélasse de canne à sucre. Lors de ce processus de fermentation, la mélasse de sucre de canne se décompose et les micro-organismes efficaces se multiplient. La composition particulière des EM rend le produit final particulièrement précieux et riche en substances antioxydantes et favorables (enzymes, vitamines, acides aminés, substances bioactives, ...).

La fabrication de choucroute est le meilleur exemple de fermentation. Lors de ce processus, le chou blanc pauvre en vitamine C à l'état brut devient un aliment riche en vitamine C. Les bactéries de fermentation en sont responsables. Pour la choucroute, il s'agit surtout de cultures d'acide lactique. 

Les produits à base de micro-organismes efficaces

  1. ont une influence positive sur l’environnement microbien (sol, plante, peau et surfaces dans les maisons...) et le régénère.
  2. Sont « vivants » et continuent d’être actifs dans chaque environnement utilisé. Les micro-organismes régénératifs dominent et les bactéries pathogènes sont repoussées.
  3. Peuvent être utilisés partout où vivent les bactéries : Dans le sol et sur la plante (horticulture et agriculture), en élevage, sur la peau (cosmétique), dans les étangs et les plans d’eau ou pour le nettoyage.
  4. accélèrent la réaction des matières organiques et empêchent la putréfaction.

Les antioxydants dans les micro-organismes efficaces peuvent neutraliser les radicaux libres et stimulent un environnement régénératif.

L’oxydation : Représente la combinaison de différentes substances avec l’oxygène (par ex. : fer + oxygène = rouille pomme coupée + oxygène = surface marron). De plus en plus de radicaux libres apparaissent lors de l’oxydation, ces derniers étant nuisibles pour l’environnement respectif.

Anti-oxydation : Empêche la combinaison des substances avec l’oxygène ou la supprime (par ex. : la rouille est évitée ou supprimée, la surface de la pomme reste claire plus longtemps).

 Les micro-organismes efficaces produisent des antioxydants en grandes quantités. On retrouve principalement : Des polysaccharides, des minéraux sous forme de chélate à activité catalytique ainsi que de la vitamine C et E en plus faible quantité et des oligo-éléments.

Il existe généralement trois types de micro-organismes :

  • Micro-organismes destructeurs/dégénératifs/produisant la pourriture
  • Micro-organismes neutres /opportunistes
  • Micro-organismes constructifs/régénératifs/actifs

Les micro-organismes efficaces font partie du type régénératif. Ils peuvent empêcher la pourriture de façon directe ou indirecte pour toutes les substances et garantir ainsi un environnement sain ainsi que maintenir en bonne santé tout ce qui est vivant.

Le type dégénératif des micro-organismes se comporte de façon contraire au type régénératif. Les micro-organismes neutres sont les plus nombreux et suivent le groupe qui domine dans un système selon le principe de dominance. Si nous réussissons donc à créer un milieu où les micro-organismes régénératifs dominent, les micro-organismes neutres suivront le processus de régénération. L'utilisation des micro-organismes efficaces (EM) ouvre donc de toutes nouvelles dimensions dans de nombreux domaines.

La fermentation (également appelée "fermentation") est la dégradation et la conversion de substances organiques par des enzymes, des bactéries, des champignons ou d'autres cultures cellulaires.

À l'origine, seuls les processus métaboliques qui se déroulent en l'absence d'oxygène (anaérobie) étaient appelés fermentation. L'homme utilise des processus de fermentation depuis des milliers d'années, notamment pour la conservation et le raffinement des aliments : Le pain, les produits laitiers tels que le fromage ou le yaourt, mais aussi la production d'alcool ou de choucroute ne seraient pas possibles sans la fermentation par des cultures bactériennes ou fongiques. La technologie alimentaire utilise la capacité de divers microorganismes à améliorer, préserver ou rendre les matières premières plus facilement digestibles en formant des enzymes, des acides, de l'alcool ou des arômes. Jusqu'à 30 % de nos aliments subissent un processus de fermentation.

En biotechnologie, les processus métaboliques non seulement anaérobies mais aussi aérobies sont appelés fermentation. De nombreux acides organiques (acides lactiques, aminés, gras) mais aussi des solvants tels que l'acétone, les enzymes de lavage ou les vitamines sont produits par fermentation.

Les processus de fermentation sont à la base de la fabrication de nos produits. La fermentation de diverses matières premières telles que la mélasse de canne à sucre, les herbes ou les extraits de plantes produit des enzymes, des vitamines, des antioxydants, entre autres, qui stimulent les processus de régénération, favorisent la santé des plantes, des animaux et des hommes et ont un effet positif sur l'environnement.

Multikraft utilise des cookies pour rendre votre site web aussi agréable que possible. En utilisant le site Web vous consentez à ceci. en savoir plus
Se mettre d'accord!